Alimentation

Les présentations, les coup de blues, les papotages, les organisations de rencontres, les petites victoires et histoires perso, etc...

Alimentation

Messagepar Denis » Dim 19 Oct 14 20h48

A ceux qui ont leur cheval(aux) au pré à l’année.
Comment gérez- vous l’alimentation ?

Pour ma part, un cheval et un poney, un terrain de 3500 m2.
Jusqu’à maintenant le problème était plutôt un surpâturage, un piétinement qui dégrade le sol, un manque d’herbe de qualité plusieurs mois dans l’année, facilement compensable par un apport en foin, en orge, pierre à sel et pierre vitaminée à disposition.
Les deux déjà gras à l’automne dernier , n’ont pas maigri dans l’hiver, et ont gardé leur embonpoint tout le printemps été, cette année bien arrosée , l’herbe est abondante. Je le constatais tout en me disant que je ne pouvais pas leur donner moins .
Résultat des courses : le poney obèse fait sa première crise de fourbure fin aout.
Je suis donc obligé de restreindre son alimentation, et pour ce faire de le séparer de Soto au moins à certaines périodes.
Soto lui est moins vorace , stocke moins de graisse. Je le travaille mais sans excès, jamais les efforts que je lui demande ne vont puiser dans ses réserves.
Il y a aussi le malaise de mettre ces animaux à la diète, on voit bien leur « manque » si ils ne grignotent pas à volonté.
Avatar de l’utilisateur
Denis
 
Messages: 3026
Inscription: Sam 15 Juil 06 14h02
Localisation: puy de dôme

Re: Alimentation

Messagepar Mrs.Moon » Mar 21 Oct 14 22h18

Bonsoir Denis,

J'ai le même problème avec plus de chevaux et plus de surface!
Je limite les dégâts en enfermant les juments le jour dans une stabulation et en ne les lâchant que la nuit AVEC un panier de restriction moyennant quoi Quinta la plus vieille est bien, Tesla est en surpoids à peu près contrôlé quand elle travaille régulièrement, sinon elle enfle :roll:

Il s'agit du pré qui te fait office de carrière? Si non je t'aurais suggéré de faire une "piste" en périphérie ou séquestrer le poney en fonction de sa ligne, sans pour autant le séparer de Soto.

Le foin c'est seulement en hiver quand il n'y a pas d'herbe? j'ai testé avec succès les filets à petite maille qui permettent d'occuper le cheval plus longtemps en limitant la quantité.

En tout cas bon courage!
Mrs.Moon
 
Messages: 179
Inscription: Ven 1 Sep 06 01h18

Re: Alimentation

Messagepar beame » Mar 21 Oct 14 23h31

pas de chance sur le coup pour le poney... J'ai une amie qui sort le méchant panier qui empêche de manger quelques heures dans la journée quand elle voit sa jument trop grossir. Elle la laisse avec les autres comme ça, et ça a l'air de lui convenir.
Les miens vivent dans l’opulence... Ils sont gras comme des loukoums, mais le véto ne crie pas au secours quand il les voit....J'ai de la chance malgré tout, pas de grosse chose à déplorer... C'est surtout le poney bien sûr qui pose problème, on craint toujours la fourbure avec ces ventres ambulants! En plus, je suis dans un coin à myopathie atypique... Et j'ai des terrains humides avec des érables aux alentours...
ils sont au pré la journée, rentrés la nuit avec du foin ( en toute saison), et granulés en petites quantités pour les vieux ( avec de l'harpago pour papy Scott), une bonne ration spéciale poulain pour le bébé qui pousse à vue d’œil. pierre à sel, bien sûr... Quand on attaque un beau pré bien riche, on les y laisse moins longtemps. Je pense que l'ancêtre a beaucoup de besoins, il ne décolle pas la tête de la bouffe, quoiqu'il arrive ou presque, mais ne grossit pas plus ( il est peut-être au max de ses capacités!), je le trouve grassouillet, mais pas obèse, et pour un vieillard de 28 ans, bientôt, ça me va. Le poulain a de quoi se remplir, grandir ou grossir, il a choisit pour l'instant, et il est moins vorace que les 2 autres...
laisser votre cheval penser à votre place, il a une plus grosse tête !
Avatar de l’utilisateur
beame
 
Messages: 817
Inscription: Mar 1 Mai 07 22h45
Localisation: ain

Re: Alimentation

Messagepar Denis » Mer 22 Oct 14 21h23

merci pour vos reponses
j'espère éviter le panier de restriction. L'idéal à mon idée c'est un cheval qui grignotte à volonté dans un pré pas trop riche . Jusqu'à cette année, ça allait pas mal.
(la carrière , c'est un terrain indépendant).
j'ai cloturé le poney dans un espace réduit avec un filet à foin, le temps qu'il perde du poids ,en le libérant une heure le soir (chose que j'aurais du faire avant)
il a bien supporté mais il était temps tout de même que ça s'arrête.
Je prévois de les laisser encore libres ensemble,maintenant que l'herbe s'est calmée, avec un apport en foin dans des filets à petites mailles.
Effectivement , c'est une bonne invention, ils s'y font très vite et la même ration dure 2-3 fois plus longtemps.
Mon problème c'est que quand Soto est rassasié et fait une pause, Pedro c'est : " t'en veux plus ? bon ben je peux finir alors ? "
Si il ne garde pas un poids raisonnable , je serai obligé de le séparer par périodes, j'ai juste leur abri a modifier .
Avatar de l’utilisateur
Denis
 
Messages: 3026
Inscription: Sam 15 Juil 06 14h02
Localisation: puy de dôme

Re: Alimentation

Messagepar Papillon » Jeu 23 Oct 14 22h06

Je ne sais pas comment tu fais pour tenir 2 équidés dans 3500m²... moi j'ai toujours eu 1 hectare par tete...

En ce moment je gère un troupeau de 7 tetes. Ils ont intégré leur parc d'hiver, les gros sont séparés des ... "autres". Les gros auront le foin rationné, le but n'étant pas de les faire maigrir en hiver, mais de limiter leur ration.
Les autres sont complémentés depuis le mois de septembre, pour leur faire un peu de graisse avant l'hiver (un espagnol ayant très mal hiverné l'année dernière et qui a seulement pris son poids de forme cet été, un "vieux de 20 ans en forme, et un trotteur sans un pet de graisse).
Le foin sera donné à partir du 01/11.
Dès les beaux jours les chevaux sont remis tous ensembles et se déplacent en fonction des patures, quand un pré est "vide", on passe au suivant.
J'ai un mérens particulièrement goulu, que j'aime bien laisser un peu plus longtemps dans le pré "vide". Il réintègre le troupeau dans le nouveau pré quand le stock de pature a un peu diminué et que l'herbe est foulée et donc moins riche. Plus de complément à partir du mois de mai, sauf le sel bien sur, en continu toute l'année.
Pour l'instant jamais subi de fourbure.
Papillon
 
Messages: 883
Inscription: Lun 10 Juil 06 09h24
Localisation: Ain

Re: Alimentation

Messagepar Denis » Ven 24 Oct 14 09h01

oui, 3500m c'est petit , surtout quand le temps est humide longtemps , le terrain se dégrade vite
je suppose que tu fais les foins sur tes terrains, alors que j'achète le foin intégralement.
j'ai aussi un autre terrain de 4000m, mais c'etait un bois que j'ai aménagé en pâture arborée dirons- nous, très joli mais il donne très peu d'herbe, il sert surtout à soulager l'autre pré par périodes.
quel compléments donnes tu ?
Avatar de l’utilisateur
Denis
 
Messages: 3026
Inscription: Sam 15 Juil 06 14h02
Localisation: puy de dôme

Re: Alimentation

Messagepar Papillon » Jeu 20 Nov 14 20h23

Désolée, je n'avais pas vu que tu m'avais répondu :oops:

Alors, les compléments pour ceux qui en ont besoin : orge applatie, mélange "cheval de selle", protéiné à 12% environ, un tout petit peu d'avoine et de la pulpe de betterave que je réhydrate. Formule secrete que je tiens d'Irlande, où de nombreux chevaux sont nourris avec la betterave, qui est rarement utilisée en France, à part pour les vaches.

C'est très économique, assez riche, sucré. Ca fait un beau poil, ça arrondi bien les chevaux, attention, ça a tendance à les faire chauffer.

Mes patures ne me servent pas à faire le foin, que j'achète également.
Papillon
 
Messages: 883
Inscription: Lun 10 Juil 06 09h24
Localisation: Ain

Re: Alimentation

Messagepar Denis » Jeu 20 Nov 14 21h05

autre question :
si je prévois une séance de travail exigente ou une sortie en exté un peu plus physique que d'habitude, quel complément peut on donner et surtout combien de temps avant l'effort ?
Avatar de l’utilisateur
Denis
 
Messages: 3026
Inscription: Sam 15 Juil 06 14h02
Localisation: puy de dôme

Re: Alimentation

Messagepar Papillon » Mar 25 Nov 14 15h36

l'estomac du cheval n'est pas prévu pour avoir un gros apport en quantité.

Il faut donc que tu augmentes progressivement la ration de compléments, disons, une semaine avant l'effort. Et rediminuer sur une semaine.

Malgré tout, si ton cheval est bien nourri toute l'année, il ne va pas décoller à cause d'une séance plus intensive. il n'a pas besoin, comme certains d'entre nous, de "barres chocolatées".

Je respecte la règle du 1h avant/ 1h après : commencer à faire travailler le cheval au moins une heure après son repas. Attendre une heure après le retour au calme pour lui donner son repas.

Pour un effort particulier, tu peux par contre saler un peu sa nourriture, afin qu'il fixe mieux l'eau, pour se réhydrater.

Si tu as un cheval de loisir qui fait de temps à autre un effort spécial, ne change rien à son alimentation quotidienne (dans la mesure ou il est bien nourri bien sur).
Si tu as un cheval de compétition, c'est un peu pareil, il est nourri en fonction de ses compétitions hebdomadaires, donc il n'a pas besoin d'un traitement spécial le soir en rentrant de concours par ex.

Un petit mash de temps en temps c'ets pas mal aussi
Papillon
 
Messages: 883
Inscription: Lun 10 Juil 06 09h24
Localisation: Ain


Retourner vers Club House

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités