René Gogue

Les présentations, les coup de blues, les papotages, les organisations de rencontres, les petites victoires et histoires perso, etc...

Re: René Gogue

Messagepar dany » Ven 14 Fév 14 18h52

je comprend bien mais ... je vais un peu mieux expliquer ce que je veux dire ... :lol:

par expl ma fille quand je lui ai appris à monter à cheval ... ma preoccupation était d'abord de lui apprendre à avoir une bonne position et à avoir une independence des aides ..et ce aux 3 allures ...
peu m'importait de lui apprendre un appuyer ou une ed etc .. ensuite petit à petit je l'emmenai dans un petite difficulté et le cheval on va dire se défendait qlq peu ou ne restait pas dans la position voulu et bien à chaque sec je lui indiquais ce qu'il fallait faire .. avance un peu ta main .. fixe un peu ouvre la main gauche ferme la .. la droite . mais aussi des Remarques concernant sa position ses jambes .etc etc ... au début comme elle était debutante et bien elle ne comprenait pas pourquoi elle faisait comme ci ou comme ca ... mais elle voyait le résultats et à force de faire et de la suivre à chaque instant elle commencait a RESSENTIR quand agir etc ... donc elle apprenait a avoir une bonne main ... et j'avais de moins en moins à lui dire ... j'ai fais pareil avec d'autres .... ...

Donc il ne faut pas spécialement un cheval JUSTE en tout point car on peut apprendre à avoir une bonne main une bonne assiete et une indépendace des aides simplement sur un cheval en le faisant aller dans son rythme sa facilité ....;

je sais pas si je me fais bien comprendre ..... :(

mais encore une fois je dis cela pas pour contredire ce que vous dites mais pour donner ma facon de faire ...
:wink:
dany
 
Messages: 130
Inscription: Sam 3 Sep 11 12h59

Re: René Gogue

Messagepar K » Ven 14 Fév 14 19h17

Cela dit, l'idée maîtresse qui ressort du propos de JPG est bien la fixité et le liant.

sorry Dany, je croise avec toi.

bye
K
 
Messages: 4318
Inscription: Mar 18 Juil 06 20h08

Re: René Gogue

Messagepar JPG » Sam 15 Fév 14 02h10

Dany, si la marge entre les capacitees du cavalier et le justesse du cheval n'est pas trop grande, on peut se debrouiller comme vous faites.

Pour moi, quand je donne un stage de 2 ou 3 ou 4 jours, je creuse les problemes du cheval, en fait LE probleme qui est le depart de tout, j'essaye de le resoudre et de donner au cavalier un moyen de continuer apres que je sois parti. Donc le cheval doit etre juste (plus calme, plus en avant, plus rond, plus symmetrique) quand le stage est fini. Les eleves me confirment souvent que le progres continue apres coup, meme quand ils n'ont pas tout assimile pendant le stage.

C'est different pour les filles qui travaillent chez moi a qui je donne un seul conseil a la fois qu'elles doivent assimiler et apres on peut passer au suivant. Elles aprennent par osmose, en observant les plus anciennes qui savent deja pas mal sur ma maniere de dresser les chevaux. Je veux qu;elles aprennent a se debrouiller et a penser sur la base de l'information qu'elles recoivent (dvelope leur initiative).

Nous utilisons des solutions techniques tous les jours: longe assistee, travail en main, tapping en mouvement, longues renes si les chevaux ne vont pas aussi bien que j'aimerais. En bref, on essaye de resoudre les problemes des qu'ils se presentent et aller jusqu'au bout de chacun d'entre eux.

JP
JPG
 
Messages: 299
Inscription: Lun 3 Juin 13 09h37
Localisation: Lexington Kentucky USA

Re: René Gogue

Messagepar Jean-Philippe » Sam 15 Fév 14 12h32

En pédagogie, on appelle cela "le décalage optimal"... c'est le rapport entre la difficulté du problème à régler et le niveau de ressources des élèves.

Les deux vont de paire ! Plus l'élève progressera dans sa mise en selle, dans sa décontraction, et plus il pourra se sortir de ses problèmes de tenue à cheval pour se pencher sur des problèmes plus équestre.

Ensuite, il y a la complexité de la tâche, c'est à dire le nombre de problèmes à régler en même temps. Tjs aller du simple vers le complexe (nombre de problèmes à régler en même temps) : un problème, puis deux, puis trois, etc.

Si vous respectez ces grands principes, l'élève progressera à son rythme et les qualités de sa monture ne seront pas altérées, surtout si au début, vous l'aidez par des artifices tels qu'un enrênement. Mais, le but de cet enrênement est, comme pour le travail du cheval, qu'il s'en passe progressivement.

Dans le sujet sur la domination du cheval, Valentin nous narre son exploit de mercredi avec Nordika ! Il y a 6 mois, je l'aurais mené à l’échec, avec les conséquences qu'on imagine pour la jument, si je l'avais laissé régler le pb. Et je serai heureux si, la prochaine fois, il arrive à régler ce problème sans que j'ai à entrer dans la carrière pour le guider...
Jean-Philippe

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Philippe
Administrateur - Site Admin
 
Messages: 7882
Inscription: Mer 5 Juil 06 01h11
Localisation: Laon (Aisne)

Re: René Gogue

Messagepar la toxine » Jeu 5 Nov 15 17h19

Au delà de l’enrênement il y a eu Mr Gogue, avec lequel j'ai eu (je dirais pas le plaisir) l'opportunité de travailler. Il n'utilisait sa création que pour le travail en longe et surtout il savait longer. Il m'a vu longer et m'a traité de charretier, il avait raison. Ensuite j'ai appris avec lui et je lui rends hommage. Merci Mr Gogue. Ensuite j'ai travaillé en Alsace où la rêne allemand faisait Furher lol. Tout ça pour dire qu'un enrênement n'est valable qu'en fonction de la capacité de l'utilisateur à le manier. Ensuite pourquoi un enrênement : défaut physique, envie d'aller plus vite, je vous pose la question.Bien à vous
la toxine
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 5 Nov 15 16h58

Re: René Gogue

Messagepar JPG » Ven 6 Nov 15 18h46

“Tout ça pour dire qu'un enrênement n'est valable qu'en fonction de la capacité de l'utilisateur à le manier. Ensuite pourquoi un enrênement? défaut physique, envie d'aller plus vite, je vous pose la question.”

N’importe quell instrument ne vaut que par la capacite de l‘uitilisateur a s’en server, que ce soit une casserole, un pinceau, un mors de filet ou un enrenement. Une poelle a frire rendra de meilleurs services a Paul Bocuse qu’a moi.

L’enrenement (simple ou complexe) est seulement un guide: c’est l’impulsion qui (re)forme le heval. Trop d’impulsion et le cheval est comprime donc hyperlfechi dans ses parties faibles et toujours rigide dans ses parties raides. Pas assez d’impulsion et le cheval demeure amorphe (en fonction du but de dressage).

Bienn sut qu’un enrenement (utilise pour les bonnes raisons et de la bonne facon) permet d’aller plus vite en dressage. 99% des chevaux ne sont jamains dresses completement (ou pas du tout), donc accelerer le processus afin de passer la majorite de la vie du cheval dans un etat post-dresse (perfectionement) plutot que pre-dresse (stade dangereux) est evidemment le but de la maneuvre: c’est plus agreable pour le cheval, le cavalier et le spectateur.

Les humains qui font de la musculation se servent de machines qui guident leurs mouvenents et leurs postures. LA rehabilitsiton musculaire par la methode Feldenkreis est basee sur des mouvements lents et guides.

Un simple filet et des renes directes sont des instruments tres insufficiants pour modifier le geste ou la posture des chevaux dont la flexibilite varie d’une vertebre a l’autre. Essayer de changer l’allure/vitesse/rassembler d’un cheval par une pression directe sur les renes de filet aura des resultats different en fonction de la souplesse de sa nuque, la direction de son encolure, la hauteur de ses jarrets et leur raideur, la verticalite de ses anterieurs, les accidents qu’il a subits, la qualite de la selle, l’etat de sa dentition, et surtout QUI se trouve au bout des renes.

Agir diretement sur la nuque, la base de l’encolure, le creux des cuisses, l’abdomen ou le sternum, par des moyens divers est souvent plus efficace que l’equitation simpliste des soi-disant “puristes classiques” qui prennent 10 ans pour faiire une epaule en dedans parfaite.
En theorie allemande (pour prendre un example banal), un demi arret depuis la main doit arriver au boulets posterieurs (leur flexion) en commancant par:
La flexion de la machoire (mais pas trop),
la flexion de la nuque (juste assez),
le relevement du garrot (bonne chance),
le soulevement du dos (serieusement?),
la flexion des hanches, grassets et jarrets (comme dans les livres).
la mobilite des pieds psoterieurs (evidemment pas trop surcharges)...............
J'allais oublier: la bonne volonte du cheval, evidemment, :D

Il n’y a pas 2 chevaux au monde qui produiront le meme resultat de la meme action car chaque cheval a une construction differente avec un flexibilite non comparable aux different emplacements de la colonne vertebrale. Cette serie de flexibilities variables a donc un effet different sur l’equiilibre, l’impulsion et la rectitude. Si quelqu’un sait comment regler tous ces problemes pieds nus et sans gants et un petit filet (gentiment de surcroit), je demande a voir.

JPG
JPG
 
Messages: 299
Inscription: Lun 3 Juin 13 09h37
Localisation: Lexington Kentucky USA

Re: René Gogue

Messagepar Jean-Philippe » Ven 6 Nov 15 22h42

Que voulez-vous que je réponde après JPG... J'aurais dû le faire avant ! Tant pis... La prochaine fois... :wink:
Jean-Philippe

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Philippe
Administrateur - Site Admin
 
Messages: 7882
Inscription: Mer 5 Juil 06 01h11
Localisation: Laon (Aisne)

Re: René Gogue

Messagepar la toxine » Sam 7 Nov 15 02h32

Bonsoir,
j'ai un peu l'impression de vouloir entrer dans un club très fermé où il faut présenter ses lettres de noblesse,suis pas certaine d'en avoir envie. J'ai juste travaillé avec René Gogue. Voila voila
la toxine
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 5 Nov 15 16h58

Re: René Gogue

Messagepar la toxine » Sam 7 Nov 15 03h18

Mr JPG,
Je souhaitais juste parler de Mr Gogue et lui rendre hommage. Face à vos propos je me sens très humble. Je suis passée par l'ENE et suis aujourd'hui ostéopathe équin et ne comprends pas toujours vos développements. Suis blonde ! cela dit vouloir accélérer le travail pour le public ou la rentabilité cela m'interpelle.
Bien à vous
Ps: j'imagine les réponses de vos fan,c'est qui cette chieuse qui n'y connais rien, pas grave j'assume
la toxine
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 5 Nov 15 16h58

Re: René Gogue

Messagepar la toxine » Sam 7 Nov 15 03h39

JPG a écrit:l n’y a pas 2 chevaux au monde qui produiront le meme resultat de la meme action car chaque cheval a une construction differente avec un flexibilite non comparable aux different emplacements de la colonne vertebrale. Cette serie de flexibilities variables a donc un effet different sur l’equiilibre, l’impulsion et la rectitude. Si quelqu’un sait comment regler tous ces problemes pieds nus et sans gants et un petit filet (gentiment de surcroit), je demande a voir.


J'ai déja vu, sans filet, pied nus et bien plus; Ensuite quel est l'objectif ? Sauter des barres, cross, dressage ? j'ai connu cette démarche de l'excellence dans la compétition avec un cheval mis rapidement, ce qui est un plaisir. depuis je prends le temps d'attendre et ceci avec un simple filet. Pourquoi pas ?
la toxine
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 5 Nov 15 16h58

Re: René Gogue

Messagepar JPG » Sam 7 Nov 15 08h17

madame,

cette vieille discussion que vous avez relancee a le merite de nous faire ecrire. Tout cela represente des idees et nos experiences personelles. En tant qu'osteopthe, vous connaissez bien les pathologies du squelette et de la musculature, donc je suis sur que nous avons des vues comparables la dessus.

Je n'ai jamais parle de rentabilite du dressage, simplement que la meilleure situation pour le cheval c'est d'etre dresse: droit, en avant, relaxe, etc.

Chacun peugt bien s'y prendre comme il/elle le veut, du moment qu'il y un resultat tangible. J'ai une eleve canadienne qui dresse son cheval sans mors et par la methode du "clicker" (conditionement operant). Elle a certains bons resultats mais a fini par avoir besoin de mes lessons et des services d'un de vos collegues. Aucune methode n'est absolue ni parfaite et ne marche certainemet pas sur tous les chevaux. Il faut donc improviser. Il ya 1000 details en equitation, et si vous ne connaissez pas celui qui resoud le probleme du jour, le dressage s'arretera la.

J'ai smplement repondu a vos questions qui ont le merte d'etre posees, rien de personel la dedans.

Rene Gogue etait un homme de cheval sympathique, humble et de grande experience. Il a eu le merite de poser la question de la problematique du relevement du garrot et de nous amener une solution de valeur, bien meilleure que le Chambon qui l'avait precede (je le pense, mais sans certitude?). Je me susi encore servi d'une forme modifiee de son enrenement aujourd'hui.

Bien amicalement,

JPG
JPG
 
Messages: 299
Inscription: Lun 3 Juin 13 09h37
Localisation: Lexington Kentucky USA

Re: René Gogue

Messagepar Jean-Philippe » Sam 7 Nov 15 10h18

la toxine a écrit:Bonsoir,
j'ai un peu l'impression de vouloir entrer dans un club très fermé où il faut présenter ses lettres de noblesse,suis pas certaine d'en avoir envie.

Là, je ne comprends pas bien ? C'est certain que beaucoup d'entre nous se connaissent physiquement, JPG, CC, etc. Mais, au contraire, le cercle n'est pas fermé ! Plus il s’agrandira et plus il sera productif...

Tu as travaillé avec René Gogue, tu as eu de la chance de connaître un tel personnage, c'est certain. Il n'y a pas longtemps, j'ai pu lire une lettre écrite part lui à Michel Henriquet, sans grande importance équestre, mais qui a été écrit par Gogue... Je l'ai regardé d'un œil différent...
Jean-Philippe

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Philippe
Administrateur - Site Admin
 
Messages: 7882
Inscription: Mer 5 Juil 06 01h11
Localisation: Laon (Aisne)

Précédente

Retourner vers Club House

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron