Rions un peu (ou pas)

Les présentations, les coup de blues, les papotages, les organisations de rencontres, les petites victoires et histoires perso, etc...

Messagepar pascal » Mer 5 Sep 12 19h22

Comment faire descendre un gothique d'un arbre?
C'est simple...
On coupe la corde :?
Un écuyer de Saumur m'a dit :

"On se fiche de votre niveau équestre.
L'important, c'est de vous amuser sur un cheval."
pascal
 
Messages: 576
Inscription: Mer 7 Nov 07 10h55
Localisation: LYON

Messagepar O » Mar 20 Nov 12 20h06

Ça se passe dans l'ouest américain au siècle dernier. Dans un bar, il y a une affiche qui dit:" Repas, et boisson à volonté pour celui qui fait rire mon cheval pendant un mois"
Un cow-boy entre dans le bar et voit l'affiche et déclare que c'est trop facile et qu'il va gagner. Le barman l'informe que l'annonce est présente depuis un an et que personne n'a jamais réussi. Et il l'emmène à la grange. Le cow-boy entre et ressort cinq minutes plus tard après avoir chuchoté quelque chose au cheval.
Le cheval se roule par terre tellement il rigole. Deux mois plus tard, il revient et le cheval est toujours hilare. Dans le bar, le barman lui dit qu'il est prêt à lui donner deux milles dollars s'il parvient à le faire arrêter de rire car il ne peut même plus le monter.
C'est très facile, lui répond le cow-boy. Et ils vont tous les deux à la grange. Le cow-boy entre tout seul et il ressort cinq minutes plus tard. Le cheval est en larmes.
Le barman lui demande comment il a fait. Et le cow-boy lui dit:
- La première fois, j'ai dit au cheval que j'en avait une plus grosse que lui et il a rigoler, la deuxième fois, je lui ai montré !
O
 

Messagepar Dalgo » Mar 20 Nov 12 21h01

Pascal, jte la pique!
:lol:
Les plus courtes sont les meilleures (toujours à Pascal...)
Dalgo
 
Messages: 824
Inscription: Ven 3 Oct 08 10h58

Messagepar O » Ven 7 Déc 12 11h52

Mieux que les perles des étudiants, ce qui suit provient d'un livre intitulé "Désordre dans les Cours de justice" et a vraiment été dit en Cour, mot pour mot.

AVOCAT : Le plus jeune garçon, celui de 20 ans, quel âge a-t-il ?
TÉMOIN : Vingt, comme votre quotient intellectuel.
___________________________________________

AVOCAT : Donc, la date de conception (du bébé) est le 8 août ?
TÉMOIN : Oui.
AVOCAT : Et que faisiez-vous à ce moment-là ?
TÉMOIN : Je baisais.
____________________________________________

AVOCAT : Elle avait trois enfants, c'est exact ?
TÉMOIN : Oui.
AVOCAT : Combien étaient des garçons ?
TÉMOIN : Aucun.
AVOCAT : Y avait-il des filles ?
TÉMOIN : Monsieur le Juge, je pense que j'ai besoin d'un autre avocat. Est-ce que je peux avoir un autre AVOCAT ?
____________________________________________

AVOCAT : Comment votre premier mariage s'est-il terminé ?
TÉMOIN : Par le décès.
AVOCAT : Et, par le décès de qui s'est-il terminé ?
TÉMOIN : Devinez.
____________________________________________

AVOCAT : Pouvez-vous décrire l'individu ?
TÉMOIN : De grandeur moyenne, avec une barbe.
AVOCAT : Était-ce un homme ou une femme ?
TÉMOIN : À moins que le cirque fût en ville, je vais dire un homme.
________________________________

AVOCAT : Docteur, combien de vos autopsies avez-vous faites sur des personnes mortes ?
TÉMOIN : Toutes. Les vivants se débattent trop.
________________________________

AVOCAT : Vous souvenez-vous de l'heure où vous avez examiné le corps ?
TÉMOIN : L'autopsie a débuté vers 20 h 30.
AVOCAT : Et M. XX était mort à cette heure ?
TÉMOIN : En tout cas, il l'était quand j'ai fini.

________________________________

AVOCAT : Êtes-vous qualifié pour un prélèvement d'urine ?
TÉMOIN : Êtes-vous qualifié pour poser cette question ?
________________________________

Et le meilleur pour la fin :

AVOCAT : Docteur, avant de procéder à l'autopsie, avez-vous vérifié le pouls ?
TÉMOIN : Non.
AVOCAT : Avez-vous vérifié la pression sanguine ?
TÉMOIN : Non.
AVOCAT : Avez-vous vérifié la respiration ?
TÉMOIN : Non.
AVOCAT : Alors, il est possible que le patient fût vivant lorsque vous avez commencé l'autopsie ?
TÉMOIN : Non.
AVOCAT : Comment pouvez-vous en être si sûr, Docteur ?
TÉMOIN : Parce que son cerveau était dans un bocal sur mon bureau.
AVOCAT : Je vois. Mais, est-ce que le patient ne pouvait pas être quand même encore en vie ?
TÉMOIN : Oui, c'est possible qu'il soit en vie et fasse le métier d'avocat.
O
 

Messagepar Denis » Ven 7 Déc 12 12h31

pas mal :lol:
ça me rappelle un procés verbal dans une camionnette de gendarmerie suite à un accident (sans gravité)
le gendarme me demande de décrire l'accident, et à un moment me demande:
- " lequel des deux à percuté l'autre en premier ?"
je bloque deux secondes et puis ne voulant pas le contrarier et suivant sa logique je repond
-"c'est lui m'sieur" .... évidemment, pas fou :wink:
pour compléter le tableau, il était bègue
Avatar de l’utilisateur
Denis
 
Messages: 3026
Inscription: Sam 15 Juil 06 14h02
Localisation: puy de dôme

Messagepar Jean-Philippe » Ven 7 Déc 12 12h53

:D :wink:
Jean-Philippe

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Philippe
Administrateur - Site Admin
 
Messages: 7882
Inscription: Mer 5 Juil 06 01h11
Localisation: Laon (Aisne)

Messagepar Treize Janvier » Ven 7 Déc 12 13h04

:lol: Très très bon ça !
Audrey
Treize Janvier
 
Messages: 639
Inscription: Lun 17 Juil 06 23h19
Localisation: Nord

Messagepar O » Mer 16 Jan 13 15h24

Au milieu d'un diner bien arrosé, un invité assommant se vante auprès de Marcel Aymé :
- Moi, monsieur, je me suis fait tout seul !
L'auteur rétorque :
- Ah, monsieur, vous déchargez Dieu d'une bien grande responsabilité.

***

Au restaurant, Alphonse Allais examine avec soin la carte et le menu, puis finit par commander :
- Donnez-moi, pour commencer, une faute d'orthographe.
Le garçon, imperturbable, répond :
- Il n'y en a pas, monsieur Allais.
- Alors, dans ce cas, pourquoi les mettez-vous sur le menu ?

***

- N'est-ce pas un choix étrange, madame, pour une romancière, d'avoir épousé un spécialiste des fouilles en Orient ?
- Au contraire ! Épousez un archéologue ! C'est le seul qui vous regardera avec de plus en plus d'intérêt, au fur et à mesure que vous vieillirez !

***

- Monsieur Guitry, comment voyez-vous la vie amoureuse ?
- C'est très simple : on se veut et on s'enlace ; puis on se lasse et on s'en veut...

***

Anne-Catherine de Ligneville, encore très belle veuve d'Helvetius, ayant vainement attendu Benjamin Franklin, l'accueille ainsi à sa visite suivante, un peu piquée :
- N'auriez-vous pas oublié notre rendez-vous ?
- Certes non, madame ! J'attendais simplement que les nuits fussent plus longues...

***

Ce n'est pas pour rien que Rossini laissera son nom à une fameuse recette de tournedos.
À l'issue d'un repas trop frugal, il s'entend dire par son hôte :
- Maître, j'espère que vous nous ferez bientôt l'honneur de dîner à nouveau ici.
- Mais bien sûr ! Tout de suite si vous voulez...

***

Isadora Duncan admirait sans réserve Bernard Shaw et lui murmura un jour :
- Quel miracle ce serait d'avoir un enfant ensemble. Imaginez qu'il ait ma beauté et votre intelligence !
- Oui.... mais... supposez que ce soit le contraire...

***

L'acteur et écrivain américain Dan Spencer regarde la télé avec un ami qui s'extasie devant les programmes du câble :
- Sais-tu qu'il existe maintenant des chaînes qui ne parlent que de météo 24 h sur 24?
- Quand j'étais petit, on appelait ça une fenêtre !

***

Un jour d'inauguration devant Guernica, un touriste allemand apostrophe Picasso :
- C'est vous qui avez fait ça ?
- Non ! C'est vous !

***

On s'interrogeait sur l'âge exact d'une illustre sociétaire du Français.
- Cinquante ans ? avança quelqu'un.
- Plus les matinées, précisa Robert Hirsch.

***

Une suffragette interrompit un jour Churchill au milieu d'un discours pour lui lancer :
- Si j'étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre thé.
- Hé bien, moi, madame, si j'étais votre mari, je le boirais !

***

Pour finir ce mot d'Alexandre Dumas
" J'aime mieux les méchants que les imbéciles, car parfois ils se reposent "
O
 

Messagepar Christopher Cunningham » Sam 26 Jan 13 15h48

Un neurone se promène dans le cerveau d'un mec. Il cherche désespérément de la compagnie. "Y'a du monde, y'a quelqu'un?"

Il crie plus fort: "Y'a quelqu'un ici?"

Il entend enfin un lointain appel: "Viens, on est tous en bas!"

(Cà devrait plaire aux copines).
Christopher Cunningham
 
Messages: 1406
Inscription: Lun 1 Mar 10 19h11

Messagepar beame » Sam 26 Jan 13 23h41

ben oui! :lol:
laisser votre cheval penser à votre place, il a une plus grosse tête !
Avatar de l’utilisateur
beame
 
Messages: 817
Inscription: Mar 1 Mai 07 22h45
Localisation: ain

Messagepar O » Sam 9 Fév 13 00h46



O
 

Messagepar O » Sam 23 Fév 13 21h56

Ça ne pouvait pas rater...

Image
O
 

Messagepar Treize Janvier » Lun 25 Fév 13 14h45

Cela dit, celle-ci est pas mal !!! Ca change du sempiternel, "ben moi le cheval, j'l'aime bien dans mon assiette".

Aujourd'hui, à connerie toute faite, j'aurai ma réponse à la con toute faite aussi, après tout : "ben si t'aimes tant que ça manger du cheval, achète-toi des lasagnes au bœuf". (piquée ailleurs, mais quand c'est bon...)
Audrey
Treize Janvier
 
Messages: 639
Inscription: Lun 17 Juil 06 23h19
Localisation: Nord

Messagepar pascal » Ven 1 Mar 13 21h37

Que pense que ma mère me faisait manger de la viande pour que je sois fort comme un boeuf...

maintenant, je suis monté comme un cheval :twisted:
Un écuyer de Saumur m'a dit :

"On se fiche de votre niveau équestre.
L'important, c'est de vous amuser sur un cheval."
pascal
 
Messages: 576
Inscription: Mer 7 Nov 07 10h55
Localisation: LYON

Messagepar Christopher Cunningham » Ven 8 Mar 13 20h21

Boileau est invité à la table de Louis le quatorzième. Il lâche un pet sonore et pour donner le change recule vivement sa chaise.

Le roi soleil:

Ne cherchez pas cette rime, Monsieur Boileau, vous ne la trouverez pas...



Admirable d'esprit, ne trouvez-vous pas?
Christopher Cunningham
 
Messages: 1406
Inscription: Lun 1 Mar 10 19h11

PrécédenteSuivante

Retourner vers Club House

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron